Nouveau site pour Joe la Pompe et interview exclusive !

Joe la Pompe est un personnage bien connu du secteur de la publicité, tantôt justicier masqué, tantôt source d’inspiration… Ce n’est pas non plus la première fois que vous le voyez ici, avec là un dossier sur les pixels dans la publicité, là un autre sur Gainsbourg dans la pub, ici pour son livre… et bien d’autres !

Joe vient nous rendre visite aujourd’hui pour la nouvelle version de son site et de son identité visuelle ! L’occasion d’une interview un peu différente de lui, pour mieux comprendre le passionné de pub derrière la cagoule.

Salut Joe, après 15 ans de blogging, tu as toujours autant envie d’écrire ?

Je ne dis pas que je n’ai pas eu quelques périodes de découragement. Notamment lorsque certaines critiques très virulentes ont été prononcées à mon encontre au début ou encore une sorte de lassitude due au fait que je n’en vois jamais le bout. J’ai cru au départ, qu’une fois le constat posé, il y aurait une vraie prise de conscience dans les agences et que tout serait mis en oeuvre pour éviter de refaire des choses déjà existantes.

15 ans après je constate qu’il n’en est rien… J’ai donc toujours une certaine forme de révolte en moi et l’envie de secouer le milieu. On essaie d’enfouir ce problème sous le tapis en disant « ça peut arriver » et chacun fait l’autruche. J’ai constaté que plus les gens cherchent à minimiser ce problème, plus ça me donne de force pour en parler. Et puis je reçois tellement d’encouragements que ça me pousse à ne pas lâcher l’affaire.

Tu as déjà eu envie de tomber la cagoule ?

Oui bien sûr. Notamment lors de certaines conférences que j’ai données dans des pays où il faisait très chaud. Je suais à grosses gouttes dessous et je me disais « pourquoi t’es tu imposé ça ? ». Et en même temps c’est ce personnage qui me permet de faire parler de ce sujet finalement assez polémique. Il me permet de garder une certaine distance et c’est ma meilleure protection dans un milieu où tout le monde cherche plutôt à faire ami-ami et à montrer sa gueule à tout prix.

Je suis fier d’être le seul blog qui se donne les moyens (et la cagoule en est un) d’être 100% libre de critiquer à longueur d’année. Et puis c’est devenu un jeu, ça me permet de faire le méchant alors que dans le fond je suis peut-être un gentil…

conference-joe-la-pompe

Quels sont tes sites publicitaires et créatifs préférés ?

Il y en a tellement que c’est assez dur. Je ne parlerais pas des sites que tout le monde connait comme CB News ou Adsoftheworld. Pour m’informer j’aime bien ces blogs : PubEnStock, Creative Criminals, La Réclame, Piwee ou encore Le Jour sans Pub. Et pour le fun Pomme Cul.

Tu es très actif sur Twitter. Tu as des comptes à conseiller ?

#FF à quelques camarades actifs de la lutte anti plagiat : @LogoThief chasseur de logos jumeaux, @Partnouveau chasseur de similarités dans la photo et la mode, ou encore @woreitbetter qui chasse les répétitions dans l’art contemporain. Egalement @AdLand qui a une rubrique de blog consacré au plagiat dans la pub. Et enfin @TheAmnesic et @svprm qui ont travaillé sur la refonte de mon site. Et @Rouf_Laquette qui a refait mon logo.

Quelles sont les campagnes récentes que tu as le plus appréciées ?

Bien sûr j’ai été très marqué par certains prix à Cannes comme Harvey Nichols ou la Sécurité Routière Néo Zélandaise, mais je confesse également un certain penchant inavouable pour un humour plus potache, bas du casque mais néanmoins très efficace que l’on a pu voir dans les dernières pub Virgin Mobile « langouste mobile » ou encore « pour de faux mobile ».

Selon toi, le niveau publicitaire en France est-il bon ?

En général le niveau publicitaire est affligeant de nullité, de beauferie et de sexisme, n’importe quel téléspectateur s’en rend compte au quotidien. Je ne parle même pas de ce torrent de mauvaises pubs et de blagues ringardes qui sont infligées à nos timelines facebook ou twitter. Ceci-étant, comme je suis quand même un observateur éclairé et que je vois à peu près tout il y a également de très bonnes choses qui sont produites ici aussi. On a souvent tendance à s’auto dénigrer. Je pense que Buzzman, BETC ou DDB n’ont pas trop à souffrir de la comparaison internationale. Je m’arrête la parce que je déteste cirer les pompes.

Si tu n’avais pas lancé Joe la pompe, quel autre blog aurais-tu pu créer ?

N’importe quoi du moment que ça n’existait pas déjà. Rien ne m’énerve plus que tous ces blogs qui se ressemblent et servent un filet d’eau tiède permanent à base de communiqués de presses à peine relus et qui ne sont en fait que des prétextes à peine déguisés pour se faire rincer dans des pinces fesses sponsorisés. Ceci-étant il n’est pas exclu que je développe une certaine forme de jalousie envers eux, du fait que je ne suis pas invité aux soirées car je ne donne pas dans l’article sponso :-)

Tu as déjà sorti deux livres. Tu en as un autre dans les cartons ?

En effet je suis déjà en pleine réflexion pour publier un nouvel opus. Notamment parce que celui paru en 2008 est aujourd’hui en rupture de stock. J’aimerais le republier mais aller au delà d’une simple mise à jour en l’augmentant significativement au niveau du contenu et de la qualité.

joe-la-pompe-livre

Pour finir, quel conseil donnerais-tu à un créatif qui commence sa carrière ?

Ça ne vous étonnera pas trop mais je lui dirais « sois original » ou comme Hugo Boss « n’imitez pas, innovez ». Ça parait banal voir attendu et pourtant je constate que les créatifs sont souvent des suiveurs. Ils fonctionnent beaucoup par effet de mode et de mimétisme. La concurrence est tellement dure qu’il vaut mieux sortir du lot, prendre des chemins de traverse, affirmer sa singularité. Beaucoup font des efforts déséspérés pour rentrer dans le moule, or on attend précisément le contraire d’eux.

Merci Joe ! Pour la suite et découvrir le nouveau site, ça se passe en cliquant sur l’image !

Nouveau site Joe la Pompe

Laisser un commentaire

Copy link
Powered by Social Snap